connaisseur

connaisseur

connaisseur, euse [ kɔnɛsɶr, øz ] n. et adj.
XIIe, repris XVIIe; de connaître
1 N. m. Personne qui se connaît à qqch., y est experte, compétente. Un grand, un fin connaisseur. Regarder, juger, parler en connaisseur. Avoir affaire à un connaisseur. Public de connaisseurs. Être connaisseur en vins. Au fém. (1659) Rare « le jeu, assez cruel, d'une connaisseuse en plaisirs de l'esprit » (Colette).
2 Adj. (XIXe) Un coup d'œil connaisseur. expert. Il « contempla son paquetage d'un air connaisseur » (Mac Orlan). Elle est très connaisseur.
⊗ CONTR. Ignorant, incompétent, profane.

connaisseur, connaisseuse adjectif et nom Qui s'y connaît en quelque chose, qui sait en juger et, en particulier, qui est capable d'apprécier quelque chose : Public de connaisseurs. Un air connaisseur.connaisseur, connaisseuse (synonymes) adjectif et nom Qui s'y connaît en quelque chose, qui sait en juger et...
Synonymes :

connaisseur, euse
n. Personne qui est experte en une chose. C'est un connaisseur en numismatique.
|| adj. Un regard connaisseur.

⇒CONNAISSEUR, EUSE, subst.
A.— Emploi subst. Celui, celle qui se connaît à, en quelque chose. Un fin, un grand connaisseur; être bon connaisseur (de, en + subst.).
1. Synon. de compétent, expert, versé (dans). Soumettre un objet à l'appréciation d'un connaisseur; examiner, juger, peser qqc. en connaisseur; un connaisseur averti, habile; se donner pour connaisseur en. Je le montrerai [le camée] demain matin à un grand connaisseur pour avoir le cœur net de son antiquité (MÉRIMÉE, Lettres à la comtesse de Montijo, t. 1, 1870, p. 369). Pour apprécier une performance, être sinon un initié du moins un connaisseur (Jeux et sp., 1968, p. 1287) :
1. Les automobiles, les vélocipèdes, les timbres-poste, il les examinait avec la sévérité du connaisseur dégagé de tous les soucis de la possession, mais avec la satisfaction que donne ce désintéressement.
QUENEAU, Pierrot mon ami, 1942, p. 211.
Synon. plus rare de spécialiste. Je suis même soigné, et comme un prince, par le plus grand connaisseur de la tuberculose qu'il y ait au monde (ROMAINS, Les Hommes de bonne volonté, La Douceur de la vie, 1939, p. 169).
Rem. On rencontre dans BESCH. 1845, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e l'emploi de connaisseur en vénerie. Un bon connaisseur désigne celui qui sait estimer l'âge et le sexe d'une bête en fonction de ses simples connaissances (cf. connaissance).
En partic. Qui connaît bien la nature humaine. Il [Fauriel] a été le plus bel homme de Paris, Mme C. [Sophie Grouchy], grande connaisseuse, se l'adjugea (STENDHAL, Vie de Henry Brulard, t. 1, 1836, p. 117). Richelieu, grand connaisseur d'hommes (BREMOND, Hist. littér. du sentiment relig. en France, t. 4, 1920, p. 40).
2. B.-A. (partic. archit., peint., sculpt.). Synon. plus fort d'amateur et plus faible de collectionneur :
2. Aujourd'hui le sculpteur insiste sur le détail anatomique qui frappera les connaisseurs, et sur l'expression saillante que comprendront les ignorants.
TAINE, Voyage en Italie, t. 2, 1866, p. 166.
3. P. ext. Celui, celle qui apprécie les bonnes ou les jolies choses. Un public de connaisseurs; une édition réservée à un petit nombre de connaisseurs; goûter un plat en connaisseur. Vous êtes connaisseur en bonne cuisine, madame Daigne, et (...) vous êtes une fine bouche, à ce qu'on dit (R. MARTIN DU GARD, Vieille France, 1933, p. 1035). Ce dernier [le prince de Galles], passionné d'argenterie et de surcroît homme de goût et fin connaisseur (S. GRANDJEAN, L'Orfèvr. du XIXe s. en Europe, 1962, p. 14) :
3. L'homme le [Conan] regarde, avec un demi-sourire, celui du propriétaire de vignobles qui fait déguster un cru fameux et attend l'hommage du connaisseur.
VERCEL, Capitaine Conan, 1934, p. 24.
En connaisseur :
4. Elle [la chienne] ne se trompe pas de chaise à table, chérit le poisson, prise la viande, se contente d'une croûte de pain, gobe en connaisseuse la fraise et la mandarine.
COLETTE, La Maison de Claudine, 1922, p. 218.
SYNT., et EXPR. Avoir affaire à un connaisseur; monsieur est (parle en) connaisseur; p. iron. faire le connaisseur; se donner l'air, des airs de connaisseur. PARAD. a) Synon. averti, dégustateur, gourmet, initié. b) Anton. ignorant, incompétent, profane.
B.— [En constr. d'appos. avec valeur d'adj.] Un air, un coup d'œil, un œil, un regard connaisseur (cf. supra A 3). Qu'on ne dise donc plus : la poésie est morte! (...) Ce qui vraiment est mort, c'est l'homme connaisseur Sachant priser du vers la force et la douceur (A. POMMIER, Crâneries et dettes de cœur, 1842, p. 15).
5. M. P.-K. Hartmann appréciait hautement le chef caviste, capable à maintenir la saveur particulière que la maison faisait suivre d'une année à l'autre pour ne jamais surprendre la clientèle connaisseuse par une variation de ce produit de grand renom : Champagne P.-K. Hartmann.
HAMP, Vin de Champagne, 1909, p. 147.
Rem. Le fém. connaisseuse est admis dans Ac. mais n'est pas très usité. Dans l'emploi subst. en partic. le masc. s'emploie même en parlant d'une femme (cf. R. MARTIN DU GARD, loc. cit.).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-ø:z]. Ds Ac. depuis 1694. Cf. connaître. Étymol. et Hist. Ca 1170 subst. connoisseor (BENOIT, Chronique des ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 35553); 1659 subst. fém. (MOLIÈRE, Les Précieuses ridicules, éd. R. Bray, t. 1, scène IX, p. 268); 1771 adj. (Trév.). Dér. de connaître; suff. -eur2. Fréq. abs. littér. :392. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 513, b) 420; XXe s. : a) 692, b) 587. Bbg. GALL. 1955, p. 58. — QUEM. 2e s. t. 4 1972.

connaisseur, euse [kɔnɛsœʀ, øz] n. et adj.
ÉTYM. XIIe; repris XVIIe; de connaître.
1 N. Personne qui se connaît à qqch., y est experte. Amateur. || Un connaisseur, un bon connaisseur en qqch. Compétent, versé (dans). || Être connaisseur en vins. || Connaisseur en gastronomie. Gourmet. || Il est connaisseur en architecture. || Un grand, un fin connaisseur. || Soumettre un objet à l'appréciation d'un connaisseur. || Regarder, juger en connaisseur.
1 (…) il est assuré, au sentiment des connaisseurs qui ont vu la répétition, que Lully n'a jamais rien fait de plus beau (…)
Molière, le Grand Divertissement royal.
2 (…) un connaisseur, si vous lui présentez une œuvre non signée d'un maître un peu éminent, est capable de reconnaître de quel artiste est cette œuvre, et cela presque certainement.
Taine, Philosophie de l'art, t. I, I, I, I, p. 2.
3 (…) le coup d'œil exact et désabusé du connaisseur à qui on montre un bijou faux (…)
Proust, À la recherche du temps perdu, IX, p. 96.
4 Tel est le ton des lettres de Julie Talma, où tout mot porte un trait essentiel; et nous serions tenté de tout transcrire, tellement l'art de saisir le vrai, chez cette connaisseuse du cœur, nous paraît achevé sous cette plume fine et forte.
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 243.
5 Les yeux tournés vers l'angle supérieur de la fenêtre, M. de Mézan semblait savourer en connaisseur la fortune future de l'abbé Mionnet.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XVII, p. 122.
(1659, Molière, les Précieuses ridicules). Au fém. (rare). || C'est une fine connaisseuse.REM. On dit aussi : Mme X est un fin connaisseur, un excellent connaisseur en…
5.1 Néanmoins, elle lui parle fort aimablement et parle beaucoup de son admiration pour la pièce qu'elle joue, de l'intérêt qu'elle trouve à son rôle, très désireuse de passer pour une connaisseuse (…) soucieuse seulement de comprendre les intentions de l'auteur (…)
Proust, Jean Santeuil, Pl., p. 645.
5.2 Ce n'est pas là le bilan d'une ogresse. Plutôt le jeu, assez cruel, d'une connaisseuse en plaisirs de l'esprit. Nuire en s'abstenant presque de pécher n'est pas le fait d'une femme vulgaire (…)
Colette, le Pur et l'Impur, p. 115.
2 Adj. m. (avec un nom masc. en épithète; ou en attribut). || Un air connaisseur. || Un coup d'œil connaisseur. || Elle est très connaisseur.
6 Gilieth alluma une pipe, contempla son paquetage d'un air connaisseur.
P. Mac Orlan, la Bandera, VIII, p. 98.
CONTR. Ignorant, incompétent, profane.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем сделать НИР

Regardez d'autres dictionnaires:

  • connaisseur — connaisseur, euse (ko nê seur, seû z ) s. m. et f. 1°   Celui, celle qui se connaît à quelque chose. •   Une dispute élevée entre nous Sur ce problème, attendait la sentence D un connaisseur, d un juge tel que vous, MALFIL. Narcisse, ch. III.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • connaisseur — /fr. kɔnɛˈsœʀ/ s. m. inv. conoscitore, intenditore, esperto …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • CONNAISSEUR — EUSE. s. Celui, celle qui se connaît à quelque chose. Si vous dites que ce diamant est d une belle eau, vous n êtes pas connaisseur. C est un grand connaisseur en tableaux. Il est bon connaisseur en chevaux. Elle est connaisseuse, c est une bonne …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Connaisseur — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Connaisseur », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Connaisseur peut faire référence à :… …   Wikipédia en Français

  • Connaisseur — Als Connaisseur (frz. connaître, kennen) bezeichnet man einen Kenner, insbesondere im kulinarischen und im künstlerischen Bereich. So werden etwa in der Wein Szene die professionellen Verkoster und engagierten Amateure als Connaisseure bezeichnet …   Deutsch Wikipedia

  • Connaisseur — Kenner; Genießer * * * Con|nais|seur 〈[ kɔnɛsø:r] m. 6〉 Kenner, qualifizierter Begutachter, Sachverständiger, Feinschmecker ● ein Connaisseur guten Weines [frz.; zu connaître „kennen“] * * * Con|nais|seur [kɔnɛ sø:ɐ̯], der; s, s [frz. connaisseur …   Universal-Lexikon

  • connaisseur — noun A specialist of a given field, especially in one of the fine arts or in a matter of taste: a connoisseur. The gallery of Prince Valsavoja contains about 100 pictures several of which deserve the attention of the artist and connaisseur. Syn:… …   Wiktionary

  • Connaisseur — Con|nais|seur 〈 [ nɛsø:r] m.; Gen.: s, Pl.: s〉 Kenner, qualifizierter Gutachter, Sachverständiger, Feinschmecker; ein Connaisseur guten Weines [Etym.: frz.; zu connaître »kennen«] …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch

  • Connaisseur — Con|nais|seur [... sø:ɐ̯] der; s, s <aus gleichbed. fr. connaisseur> (veraltend) Kenner, Sachverständiger; Feinschmecker …   Das große Fremdwörterbuch

  • Connaisseur — Kender, ekspert …   Danske encyklopædi

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”